La rénovation de votre réseau de plomberie peut s’imposer. Mais, pour réussir à rénover votre réseau de plomberie, vous devez respecter un processus bien précis. Car, la rénovation du réseau de plomberie est un travail délicat. Quelles sont alors les étapes à suivre pour une rénovation de plomberie de qualité ? La suite de cet article va vous édifier sur les phases d’une rénovation en plomberie.

Déterminer la nouvelle configuration

Pour rénover la plomberie de votre salle de bain, il faut examiner la pièce. Cet examen vous permet de déterminer si le système de drainage qui existait peut bien fonctionner avec la nouvelle configuration de la pièce. Ainsi, vous pourrez déplacer les équipements nécessaires pour la rénovation sans problème. En faisant cet examen, vous allez déterminer les marges de recul qu’il faut mettre en place pour les nouveaux équipements. Pour que la détermination des marges de reculs soit bien faite, il faut procéder à la vérification du code du bâtiment local. De manière simple, vous devez au moment de l’installation laisser des espaces. En effet, l’installation d’un lavabo n’a pas les mêmes contraintes que le changement d’une baignoire. Car, pour résoudre les problèmes de la baignoire, il faut aller dans un endroit difficile d’accès. Alors, il faut mettre le panneau d’accès dans la salle de bain. Cela va vous faciliter la tâche en cas de panne.

Couper l’alimentation en eau

Avant de procéder à l’installation proprement dite, il faut couper l’alimentation en eau. Cette alimentation est trouvable souvent dans les buanderies. Mais, pour les anciennes maisons, il y’a seulement un compteur fermé. Alors, vous devez tout débrancher. Que cela soit les conduites d’eau et les drains ou les luminaires, il faut les débrancher. C’est à la suite de cela qu’il faut sceller les anciens tuyaux. Les tubes en cuivres seront quant à eux sertis. Une fois que l’alimentation en eau est complètement coupée, vous pouvez procéder à l’installation des alimentations froides et chaudes. En ce qui concerne les installations, il y’a des détails importants à vérifier. En réalité, il s’agit de vérifier si l’installation est faite du bas vers le haut et se trouve entre les montants. Il faut également veiller pour que les tuyaux ne soient pas disposés de manière horizontale. De plus, il faut que l’ancien système soit branché lorsque l’alimentation est en cuivre. Ensuite, il faut procéder à l’installation du système de drainage de déchet. Dans ce cadre, les différents angles doivent être respectés pour que l’installation soit efficace. Pour le drainage de déchet, la pente doit au moins être de 1 cm. Le tuyau d’évacuation d’une douche doit être d’au moins 5 cm. Pour votre toilette, vous devez prévoir un tuyau d’environ 7 cm. Ce sont des mesures qui permettent d’optimiser votre installation.

Contrôler l’efficacité de l’installation

Cette étape est très capitale parce qu’elle permet d’identifier les fuites d’eau. Elle consiste à remplir les tuyaux de l’eau tout en le laissant sous pression. Mais il faut au préalable fermer les tuyaux. C’est après la vérification qu’il faut installer les appareils d’éclairages. Maintenant, vous pouvez raccorder les conduites pour finaliser l’installation. Il ne faut pas non plus oublier de vérifier les fuites d’eau au niveau des robinets.