L’achat d’un bien immobilier tout comme la vente se déroule en plusieurs étapes. Si vous êtes à la recherche d’un bien immobilier (maison ou appartement), vous devez passer par certaines étapes afin de trouver celui qui correspond à vos attentes. L’achat d’une maison représente l’investissement d’une vie pour certaines personnes, il faut donc être très prudent pour éviter de réaliser un mauvais investissement.

La recherche du bien

Une fois que vous avez établi votre liste de critères, l’étape suivante est de rechercher votre bien. Vous pouvez le faire par vos propres via des sites d’annonces ou alors confier cela à une agence immobilière située dans votre zone de recherche.

L’offre d’achat

Après la recherche du bien immobilier et la visite de plusieurs biens, si vous trouvez le bien qui répond à vos critères et qui est dans son excellent rapport qualité/prix, vous pouvez formuler une offre d’achat au vendeur (directe ou par l’intermédiaire de l’agent).

Une vente est parfaite d’après le Code civil dès lors que le prix de la chose est convenu. L’offre d’achat est alors acceptée et engage le vendeur c’est-à-dire qu’il ne peut plus proposer la maison à une autre personne jusqu’à ce que la promesse d’achat ou le compromis de vente soit signés devant le notaire. Cette pratique est courante, mais pas obligatoire.

Le choix du notaire

Une fois que l’offre est acceptée, elle doit être confirmée par la signature du compromis de vente chez le notaire. Le vendeur et l’acheteur sont libres de choisir le notaire qui s’occupera de la rédaction du compromis de vente ou le faire de manière séparée vu qu’il s’agit d’un avant-contrat. La signature se fera donc en double minute et dans ce cas les frais de notaire ne sont pas majorés.

Le compromis de vente

Le ou les notaires chargés de la rédaction du compromis de vente se chargeront de réunir les deux parties pour une rencontre et la signature de la vente de l’avant-contrat. Lors du rendez-vous, les notaires demandent aux acquéreurs un acompte de 5 % du prix de vente et cet acompte sera déduit du prix de vente total. La plupart des notaires demandent en plus un chèque avoisinant les 350 euros pour commencer les formalités. Le versement de l’acompte n’est pas obligatoire, mais il est courant que le notaire demande le versement d’un acompte de 5 à 10 000 euros.

Après l’avant-contrat

A partir de la signature de l’avant-contrat, il s’écoule généralement un délai de trois mois entre la date de signature et l’acte définitif de vente. L’acquéreur dispose d’un délai de 10 jours pour se rétracter au lendemain de la présentation du compromis de vente par lettre recommandée avec AR (accusé de réception). Ce dernier n’a besoin de fournir aucune explication pour rentrer en possession de son acompte dans un délai de 21 jours.

La vente

Une fois que toutes les étapes sont respectées, rien n’empêche aux deux parties de signer le contrat de vente. Elle se déroule le jour choisi par les parties devant le notaire qui leur donne lecture de l’acte. Le vendeur remet les clefs en échange du paiement complet du prix de vente au notaire.