Acheter et vendre une maison est un processus stressant, et il est facile de faire des erreurs qui pourraient coûter cher, bien que l’achat d’une propriété est un investissement important. Les professionnels en immobilier offrent ces meilleurs conseils pour éviter ces erreurs et maximiser vos retours d’investissement lors de la revente de la propriété.

Devenir trop émotif pendant les négociations

Après avoir erré dans les couloirs de la maison de vos rêves lors de l’inspection, toutes vos exigences méticuleuses peuvent s’envoler. Trop d’acheteurs se retrouvent surendettés parce qu’ils sont trop attachés à une maison potentielle. Après avoir trouvé la maison de vos rêves, il peut être tentant de vous précipiter dans le processus afin que vous puissiez emménager dès que possible, sans faire preuve de diligence raisonnable. Pour cela, il est important d’appliquer quelques mesures de mise en garde :

  • Faites toujours appel à un professionnel pour effectuer une inspection du bâtiment et éventuellement des inspections de plomberie et d’électricité pour les maisons plus anciennes. Vous pouvez découvrir que votre maison de rêve est criblée de dégâts d’eau que le vendeur a peints ou recouverts. Ralentissez, faites inspecter la propriété, puis décidez si elle vaut toujours votre précieux argent.
  • Évitez les pièges en établissant une liste de contrôle comprenant tous les critères que vous avez déjà fixés pour l’achat de la propriété de vos rêves comme les périodes de règlement et les exigences de rénovation. Si la maison ne répond pas aux exigences de votre liste de contrôle, il faut beaucoup réfléchir avant de conclure l’acte de vente avec le vendeur.

L’achat d’une maison à rénover sans lire les restrictions et les engagements de zonage

L’achat d’une maison avec de grands rêves d’expansion est passionnant, mais souvent accompagné d’une lourde restriction. Avant de conclure l’achat avec le vendeur, assurez-vous de comprendre toutes les restrictions de zonage et les clauses restrictives de construction associées à la propriété, car elles limiteront les rénovations et les agrandissements que vous voulez effectuer. Un professionnel en droit immobilier peut accéder à tous ces documents pour vous et est la meilleure personne pour vous aider à comprendre les restrictions légales de zonages. Ce professionnel peut vous aider sur l’acte de propriété, qui un élément juridique important lors de l’achat d’une propriété. Le titre de propriété permet de prouver que le propriétaire a une possession légale de la propriété.

Oublier d’inclure des frais obligatoires dans votre budget

Lorsque vous définissez un budget pour une nouvelle propriété, n’oubliez pas d’inclure les frais obligatoires pour les services professionnels et les droits de timbre. Vous aurez probablement recours aux services de courtiers en hypothèques, du notaire, d’avocat et de courtiers d’assurances. Ces honoraires et droits professionnels peuvent modifier considérablement votre budget, elles doivent donc être prises en compte, sinon vous risquez de vous retrouver débordé ou de vous noyer dans la dette.