Une cinquième année consécutive de hausse des prix toucherait encore la France, notamment dans les grandes agglomérations ? Attendons de voir la réalité du marché immo pour cette année, mais quelles sont au juste les estimations pour 2020 ? Selon les estimations, une nouvelle hausse des prix de 1,5% en moyenne est à prévoir.

Vers une 5ème année de hausse ?

Si cette estimation se confirme, on devra donc d’attente à une cinquième année consécutive de hausse des prix sur le marché de l’immobilier. Cette hausse touchera principalement les grandes agglomérations, mais au total elles seront 10 grandes villes françaises à connaître une nouvelle augmentation de prix de l’ordre de 5%. Pour Paris intra-muros la prévision s’affiche même à 6 %, soit 28,6% de hausse depuis 2016 contre 39% pour Lyon, 31,2% pour Nantes ou encore 29,8% pour Bordeaux. Dans les zones rurales, l’estimation affiche par contre une petite hausse de 0,5%.

Miser sur Nantes et Toulouse

L’estimation pour 2020 accorde de l’importance particulière à ces deux villes, car les prévisions indiquent qu’elles pourraient flamber.  Nantes et Toulouse afficheraient en effet près de 9% de hausse de prix. Si vous cherchez donc à acheter dans des villes attractives et dynamiques, Nantes et Toulouse sont les meilleures destinations. Malgré cette hausse à prévoir, les prix moyens au m² sont relativement accessibles dont 3.200 € pour Toulouse et 3.300 € pour Nantes.

Et Lyon alors ?

En 2019, Lyon a surpris le marché immobilier avec une hausse de 11%  et à environ 4.600€ le m². Dans certains arrondissements, des flambées de 20% ont été même relevées. La préfecture du Rhône affiche un taux de chômage parmi les plus faibles de France (7,5%). Son attractivité économique explique sans doute cet engouement. Le statut de pôle d’innovation international de Lyon dans des secteurs de pointe expliquerait aussi la performance de cette ville. Si l’an dernier vous n’avez pas pu trouver votre bonheur dans la capitale des Gaules, vous pouvez toujours tenter votre chance à Villeurbanne (+8,1% à 3.297 €/m²) qui profite de sa proximité immédiate avec Lyon.

Crédit et taux

2020 s’annonce aussi dynamique que 2019. Début 2020 sera probablement un peu perturbé par le  mouvement de grève dur sur la retraite. Les risques de voir les banques fermer le robinet du crédit ne sont donc pas à exclure. Suite aux dernières recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière, les banques balayent un tel scénario en évoquant un léger resserrement des conditions d’octroi de crédits.

Rappelons que ces derniers mois, les taux d’intérêt ont connu de très légères remontées après les plus bas historiques du début de l’automne 2019. Pour 2020, si des hausses sont à prévoir, elles devraient rester très limitées. Les taux de crédit devraient donc rester encore très attractifs en 2020.