Les déperditions au niveau du toit sont très importantes et elles sont souvent méconnues. Vous pensez que votre bâtisse est hermétique, mais, grâce à un appareil, vous pourrez clairement découvrir le contraire. Cela permet de pointer du doigt tous les ponts thermiques et les zones froides. Cela est souvent le cas au niveau des portes d’entrée et des fenêtres, mais les combles sont aussi problématiques. Avec une isolation sous toiture, vous êtes en mesure d’économiser de l’argent au fil des mois, car vous n’aurez plus tendance à chauffer l’extérieur. 

Quelles sont les déperditions dans une maison ? 

L’isolation des combles ne doit pas être la seule à envisager, car les ponts thermiques se cachent pratiquement dans tous les recoins. Cela est surtout valable pour les anciennes bâtisses qui sont surtout onéreuses en termes de chauffage. 

  • Les déperditions atteignent près de 25 % notamment à cause de la cheminée qui n’est pas toujours très bien isolée.
  • Le toit représente près de 30 %, c’est pour cette raison que l’isolation sous la toiture peut être bénéfique.
  • De plus, cela vous permettra notamment d’aménager les combles si cela est possible pour installer une suite parentale ou une salle de jeux.
  • Les déperditions sont de 25 % pour les murs, et même de 10 % à cause des sous-sols et des planches.
  • Ne négligez pas non plus les fenêtres, car près de 15 % sont perdus à cause d’une mauvaise isolation ou d’un mauvais joint.

Faites appel à des professionnels qui utiliseront une caméra thermique. Elle est très efficace et vous aurez des couleurs pour repérer les zones les plus froides ainsi que les ponts thermiques. Ces derniers entraînent souvent près de 10 % pour les déperditions de chaleur, ce qui n’est clairement pas négligeable. Si vous prenez en compte tous les pourcentages, vous comprenez désormais pourquoi votre maison est aussi onéreuse à chauffer.